Les Fleurs de Bach

Les fleurs de Bach sont une approche holistique
de la santé au croisement de la médecine traditionnelle
et du développement personnel.

Les fleurs de Bach (ou élixirs floraux) ont été découvertes
par Edouard Bach médecin anglais, homéopathe,
bactériologiste  et immunologiste au début du XX siècle.

E.Bach est convaincu que l’état d’esprit joue un rôle
important dans le maintien d’une bonne santé.
Il identifia 38 états émotionnels négatifs auxquels il attribuera
38 préparations à base de fleurs ou de plantes sauvages.
Les 38 fleurs de Bach sont réparties en 7 groupes de
comportements :
La peur – Solitude - Manque d’intérêt pour le présent -
Découragement et désespoir –Incertitude - Hypersensibilité
aux influences et aux idées - Préoccupation excessive
du bien-être des autres.

Les champs d’applications en sont très vastes : gestion du stress, inconfort émotionnel lié à une situation particulière, difficulté dans le changement, profonde souffrance inhérente à une épreuve de la vie, séparation, maladie, handicap…

E.Bach consacrera sa vie à la mise au point d’une méthode simple et naturelle pour gérer et harmoniser les émotions lorsque celles-ci nous font « mal ».

Les fleurs de Bach s’adressent à tous, du nouveau-né à la personne en fin de vie. Elles s’utilisent avec succès sur le comportement animal et contribuent à la bonne santé des plantes.

Dans le cadre d’une pathologie, l’objectif n’est pas de traiter la maladie mais de restaurer l’harmonie de l’esprit pour aider le corps à mobiliser ses forces d’auto-guérison et développer une plus grande réceptivité aux autres traitements .

Les fleurs de Bach sont complémentaires à toute autre thérapie ou suivi médical, mais elles ne peuvent ni ne doivent se substituer à la médecine.

Les émotions difficiles à vivre ont leur raison d’être et nous nous devons de les accueillir pour ce qu’elles sont et ce qu’elles nous disent : Les fleurs de Bach nous aident à les vivre et nous amènent à mieux nous connaître

Composition et utilisation:
A base d’eau de source et de filtrats floraux,  stabilisées par de l’alcool (le Brandy à l’origine) , elles ne présentent pas de contre-indication*, pas de risque de surdosage, pas d’addiction : Elles sont complémentaires à tous autres traitements
.* excepté pour les personnes intolérantes à l’alcool  ou en sevrage alcoolique

Elles sont prises par voie orale, seule ou de manière combinée à raison de quelques gouttes plusieurs fois par jour ponctuellement ou à long terme.

Elles agissent en douceur pour ramener un équilibre émotionnel au rythme de chacun dans le respect de la personne.
Elles sont un outil de développement personnel : en mettant des mots sur les maux, les fleurs parlent de nous et nous aménent à une meilleure connaissance de nous-mêmes.

E.Bach n’a jamais cherché à remplacer une thérapie par une autre, il a concentré ses recherches sur le déséquilibre émotionnel, à la source pour lui, de tous nos maux . Son immense compassion et son amour de la nature l’ont guidé vers des remèdes simples d’utilisation pour que ses patients puisent les utiliser eux-mêmes. Ainsi toute sa vie , Bach a cherché à rendre leur autonomie à ses patients.

Les limites dans le domaine de la santé
Les fleurs de Bach, relèvent des médecines complémentaires ou alternatives, centrées sur les états émotionnels.Elles ne s’adressent pas directement aux symptômes physiques, mais aux composantes émotionnelles et mentales qui les accompagnent.
En aucun cas, elles ne peuvent ni ne doivent remplacer une démarche médicale.

Les limites dans le domaine du développement personnel
Elles ne remplacent pas non plus un travail psychologique ou spirituel, elles l’accompagnent et le soutiennent, en facilitant le dialogue corps – âme - esprit dans un but d’harmonisation.Elles permettent de répondre aux besoins exprimés par l’âme : besoins intérieurs non satisfaits qui se manifestent à l’extérieur, à travers nos émotions, nos blocages, nos négativités.

 

Pour en savoir plus  sur les élixirs floraux et  la vie d’E.Bach
www.bachcentre.com


« Le plus grand cadeau que l’on puisse faire à autrui, c’est d’être heureux et optimiste en nous-mêmes, car nous pouvons alors tirer ceux qui sont dans le désespoir hors de leur souffrance »
E.Bach

Crédits photos © : Images de Marc -
www.lesfleursparlentdevous.com - Conception et réalisation : www.chrislec.fr - 2013